Investir dans l’immobilier est ce une valeur sûre intemporelle ?

Entre la possibilité d’une crise financière courant 2021 et les fluctuations des marchés, il n’est pas facile de savoir dans quoi investir en 2021. De plus, avec la multitude de conseils contradictoires que l’on peut entendre sur le sujet, ça n’aide pas forcément à faire son choix.

Il est pourtant toujours possible de réaliser des placements rentables.Vous souhaitez faire fructifier votre épargne voici notre sélection des meilleurs placements fiables pour investir en 2021. Juste avant, assurez-vous de vous abonner à la chaîne et n’oubliez pas de télécharger votre livre offert sur la liberté financière, en cliquant sur le lien dans la description située sous la vidéo.

Investir dans l’immobilier une valeur sûre intemporelle : Depuis des décennies, l’immobilier est la star des investissements, plus particulièrement l’immobilier locatif.

Si la pierre peut perdre de sa valeur, en temps de crise les prix finissent invariablement par remonter et ce marché ne fera jamais faillite. Se loger est l’une des préoccupations majeures de tout un chacun et la plupart des français ne peut posséder sa résidence principale. Les investisseurs ne risquent donc pas de manquer de candidats à la location pour peu qu’ils achètent dans une région dynamique. C’est sans conteste un très bon placement pour investir en 2021.

Pour se faire plusieurs possibilités s’offrent à vous : l’immobilier locatif classique, l’achat d’un ou plusieurs logements en vue de les mettre en location reste la voie traditionnelle pour investir dans l’immobilier. Elle a fait les preuves de son efficacité en permettant de bâtir des fortunes et il n’est pas une personne riche qui ne possède au moins quelques biens.

Contrairement à une idée reçue tenaces les placements immobiliers ne sont pas réservés qu’aux riches loin de là. En effet, le prix élevé d’un logement peut sembler prohibitif mais il existe une aide qui permet de se lancer sans avoir des centaines de milliers d’euros en banque. Il s’agit du crédit bancaire contrairement aux crédits à la consommation qui appauvrissent ceux qui les contractent. L’emprunt immobilier est un levier d’enrichissement puissant.

Les banques accordent souvent plus facilement des crédits pour de l’investissement locatif que pour acquérir sa résidence principale. Pour convaincre votre conseiller, il faut constituer un dossier solide qui démontre la rentabilité de votre opération. Le loyer du bien que vous envisagez d’acheter doit au minimum même couvrir la mensualité du crédit, l’assurance emprunteur et toutes les charges (impôts compris).

Idéalement, il doit même être légèrement supérieur. Pour espérer trouver preneur, vous devez rester dans les prix du marché. Prenez donc le temps d’étudier avec soin le marché de la location locale avant de vous lancer. Dressez le profil type du locataire et de ses besoins. Si vous habitez dans une ville étudiante, un F4 n’est pas l’appartement le plus indiqué. A l’inverse, si vous envisagez d’acheter dans une zone où vit une majorité de familles, vous aurez du mal à louer un studio.

Éplucher les annonces, étudiez le taux de vacances et rassemblez un maximum d’informations chiffrées pour convaincre votre banquier de vous suivre. Si la mensualité reste en dessous du taux de 33 % d’endettement, vous avez toutes les chances d’obtenir une réponse favorable. Le statut de loueur de meublé non professionnel : Le statut de loueur de meublé non professionnel (LMNP) pour les intimes est encore peu connu du grand public. Il comporte pourtant de nombreux avantages en particulier sur le plan fiscal.

Pour en bénéficier, il faut toutefois respecter quelques règles. Pour investir en tant que LMNP plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez acquérir des logements qui serviront de résidence principale à votre futur locataire et conclure le bail directement avec lui. Vous pouvez également investir dans une résidence de services qui propose des logements destinés aux touristes, aux séjours d’affaires, aux étudiants ou encore aux seniors (les ehpad).

Dans ce cas, il est fortement conseillé d’opter pour les deux derniers secteurs. Le bail est alors conclu avec le gestionnaire de la résidence. L’avantage du LMNP c’est que vous pouvez déduire de vos impôts une partie de votre crédit grâce à l’amortissement. En revanche, vos revenus locatifs issus du meublé ne doivent pas dépasser 23000 euros par an ou la moitié de votre revenu global. Les logements doivent également être entièrement meublés en respectant une liste très précises définie par l’Etat avec le décret 2015 981 du 31 juillet 2015.

Les SCPI : Les SCPI sont une autre manière d’investir dans l’immobilier. Plutôt que d’acquérir vous même un logement vous pouvez acheter des parts dans une ou plusieurs sociétés civiles de placement immobilier. Il s’agit de sociétés qui sont administrées par des gérants salariés. Elles se charges grâce à l’argent des investisseurs d’acheter, de louer et d’entretenir un parc immobilier. Elle reversent ensuite une part des loyers au sociétaire, au prorata du nombre de parts qu’il possède.

Il existe plusieurs types de SCPI. Certains investissent dans des immeubles d’habitation, d’autres se spécialisent dans les bureaux ou dans des locaux commerciaux. Avant de faire votre choix, prenez le temps de comparer les différentes sociétés et d’éplucher soigneusement les informations les concernant. Il existe des clubs d’investisseurs dédié à ce type de placements, vous pourrez y obtenir de nombreux conseils pour bien débuter.

L’avantage de choisir une SCPI, si vous vous demandez dans quoi investir en 2020 : c’est que les démarches sont moins longues et coûteuses que celles inhérentes à l’achat d’un logement. Avec un ticket d’entrée minimal de quelques milliers d’euros, ce placement reste très accessible. Il est possible de souscrire à un emprunt immobilier pour acheter des parts de SCPI, mais cette opération est déconseillée car elle n’est pas rentable sous cette forme.

Investir dans une start-up pour miser sur l’innovation. Miser sur l’innovation et le développement des entreprises est toujours d’actualité pour ceux qui se demandent dans quoi investir en 2021.

De nombreuses start-ups ont besoin de fonds pour développer leur concept et grandir. La France compte d’ailleurs de nombreux exemples de réussite, qui se sont bâtis grâce aux investissements des particuliers. Pour investir dans une start-up, deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à répondre à une opération de levée de fonds classique.

Les plateformes dédiées à cette activité se multiplient d’ailleurs sur la toile. Vous prêtez une somme définie pour une durée limitée. Vous touchez des intérêts réguliers et récupérez en théorie votre capital au terme de l’emprunt. Le rendement d’une telle opération peut être séduisant cependant, certaines précautions s’imposent tout de même. Si l’entreprise ne parvient pas à se développer comme prévu, le risque de perte de capital est réel.

Les arnaques au crowdfunding menées par des plateformes peu scrupuleuses dont le siège est à l’étranger sont hélas encore nombreuses.Pensez toujours à prendre le plus de renseignements possibles sur ces sociétés avant de leur accorder votre confiance. Petite astuce : tapez le nom de la plateforme suivi du mot arnaque dans la barre de recherche de Google pour vous faire une première idée. La seconde option consiste à acheter directement des parts de l’entreprise si elle offre cette possibilité en misant sur la valeur qu’elles prendront par la suite. Une opération juteuse si la start-up sur laquelle vous misez explose.

Mais là encore, le risque de perte n’est pas négligeable. Les conditions de sortie du capital sont également à étudier avec grand soin pour éviter les mauvaises surprises au moment de revendre vos parts. Quel que soit le mode d’investissement, analysez soigneusement le projet avant de vous lancer. L’affectif n’a pas sa place en matière d’investissement le fait qu’un projet vous touche ne garantit pas sa pérennité pour autant.

Décortiquez chaque aspect du projet, étudiez le business plan de l’entreprise et si vous le pouvez rencontrez l’équipe dirigeante en personne.Si ce n’est pas possible, renseignez-vous sur ses membres et leur parcours. Ine bonne équipe est aussi importante qu’une idée lucrative. Enfin, il est déconseillé de miser la totalité de votre épargne dans ce type de placement. Investir dans l’or mais avec modération.

L’or fait partie des matières premières qui sont ce que l’on appelle des valeurs refuges, elles sont particulièrement prisées dans les période qui précèdent une crise par ceux qui misent sur une explosion de leurs cours. Force est de constater qu’ils ne cessent d’augmenter depuis quelques années. Avec l’annonce d’un possible tsunami financier, nombreux sont ceux qui pensent alors au moment de choisir dans quoi ils vont investir en 2021.

Bien qu’il soit impossible de prédire ses variations avec certitude le précieux métal jaune pourrait bien voir son cours continuer de grimper. Cependant, vous devez garder un certain nombre de choses à l’esprit avant d’y mettre la totalité de votre épargne. L’or n’est pas un actif à proprement parler c’est plutôt un objet de spéculation. L’or ne crée pas de valeur et ne vous ne touchez pas d’intérêt, ni de dividendes. En acheter, c’est simplement faire un pari sur une hausse de son cours quant à la crise financière annoncée.

Si elle ne se produit finalement pas, le cours des métaux précieux va fortement baisser.Investir dans l’or n’est donc pas une mauvaise idée en soi à condition de ne pas dépasser 20 % de votre capital. La bourse pour une visée à long terme. Avec des marchés de plus en plus instables et la menace d’une crise qui se profile à l’horizon. La question de savoir si la bourse fait partie des options pour qui cherche dans quoi investir en 2021 est légitime. La réponse dépend de votre profil et du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.

Si vous n’avez pas encore investi dans des actifs à moindre risque, il est plus prudent de commencer par là. En revanche, si vous avez déjà sécurisé la majeure partie de votre épargne et que vous cherchez à placer le reste à long terme alors acheter des actions est encore pertinent. A condition de ne pas acheter n’importe quoi, n’importe quand. L’annonce de la crise financière de 2021 pourrait bien avoir pour effet une baisse généralisée des cours de la bourse.

Ce sera alors le bon moment pour acheter comme le dit un vieux proverbe boursier « il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon ». Comprenez par là, qu’il faut acheter quand les marchés sont au plus bas, pour vendre lorsque les cours remontent.Mieux vaut donc patienter encore un peu avant d’acheter des actions. Si la baisse attendue se produit, misez sur des valeurs sûres dont il est quasi certain qu’elles ne mettront pas la clé sous la porte même en temps de crise.Gardez également à l’esprit, que le retour de la tendance haussière peut prendre un certain temps. N’investissez en bourse que l’argent que vous êtes sûr de ne pas avoir besoin de débloquer rapidement.

Dans quoi investir en 2021 : attention aux arnaques si vous cherchez dans quoi investir en 2021 vous avez probablement dû voir des propositions plutôt alléchantes pour toutes sortes de placement : parcelles de forêts, pierre précieuse, cave à vin en ligne, options binaires et cryptomonnaie font partie des investissements exotiques qui fleurissent sur la toile avec des promesses de rendements défiants souvent toute concurrence.

Face à ces opportunités trop belles pour être vraies, la plus grande vigilance s’impose. La plupart du temps ce sont des arnaques qui se cachent derrière les pseudos plateformes d’investissement qui les proposent. Situées à l’étranger, elles sont à l’abri de la justice française. Autant dire que vous ne reverrez jamais votre argent. D’autrefois s’il ne s’agit pas d’ arnaques à proprement parler les performances présentées sont surévaluées et les risques largement minimisés. Faites toujours preuve de réflexion et de discernement avant de vous départir de vos économies et misez plutôt sur des valeurs sûres.

Grâce aux pistes évoquées dans cet article, vous savez à présent dans quoi investir en 2021.L’immobilier, qu’il s’agisse de location classique ou de l’achat de parts dans une SCPI reste la valeur sûre par excellence.Les start-ups sont aussi un secteur à ne pas négliger à condition de bien choisir le projet sur lequel investir.

Si le cours de l’or à toutes les chances de grimper, évitez d’investir plus de 20 % de votre portefeuille dans le métal jaune car il ne créée aucune valeur. Enfin, si vous cherchez un placement à long terme, profitez de la baisse du cours des actions pour investir sera une bonne stratégie pour l’année qui s’amorce. Si vous avez aimé cette vidéo, merci de liker, partager, commenter et surtout vous abonner à la chaîne. Vous êtes également libre de recevoir le nouveau livre « Cinq étapes pour atteindre la liberté financière »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *